Les tendances 2012 en référencement et en Webmarketing

L’année 2011 aura été une année riche en actualité sur les moteurs de recherche et le référencement (SEO – Search Engine Optimisation), ainsi que sur le marketing des sites web (webmarketing).

Le changement majeur d’algorithme pour Google au cours de l’année (mises à jour Panda) a remis en cause bon nombre de modèles économiques des sites de contenu.
La bataille autour des réseaux sociaux a également eu son lot de nouveautés, notamment avec Google+ venant concurrencer Facebook ou la reconnaissance de LinkedIn par son entrée en bourse.
Le secteur de la mobilité s’est enrichi de nouveaux terminaux que sont les tablettes et de nouvelles applications.
Nous avons enfin assisté à une bataille (qui est loin d’être terminée!) autour de rachats de sociétés dans le but de s’octroyer des portefeuilles de brevets.
L’année 2012, soyons-en sûr, sera aussi riche en nouveautés et nous procurera la stimulation à être toujours plus créatifs afin de profiter au mieux des comportements des consommateurs et des nouveaux usages des utilisateurs de nouvelles technologies.

Quelles tendances dans le référencement en 2012 ?


Les fondamentaux du référencement sont toujours valables et sont d’ailleurs renforcés par les différents filtres et mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche, de Google en particulier. Même si celui-ci n’est pas parfait, que certains passent à travers les mailles du filet, et que les référenceurs « black hat » (qui se sont placés en dehors des règles édictées par Google) auront encore une longueur d’avance, il sera toujours nécessaire de s’en tenir au qualitatif en terme de contenu et si possible de pouvoir procurer un contenu suffisamment intéressant pour profiter d’un effet viral.
Et comme les réseaux sociaux entrent de plus en plus en ligne de compte dans le calcul de popularité d’un site, si vous n’avez pas encore pris le virage social, il est temps de s’y mettre ! Car Google, via son univers de services, ou Bing en accord avec Facebook vont pouvoir renforcer leurs désir de servir des résultats personnalisés aux internautes. Nul doute à ce propos que le réseau social Google+ va servir au recensement de toujours plus d’informations sur les profils des utilisateurs connectés de Google.

D’ailleurs Google, en accord avec une directive du gouvernement fédéral américain sur la certification des identités sur le cyberespace (NSTIC, pour National Strategy for Trusted Identities in Cyberspace) – au travers de laquelle il est devenu un fournisseur accrédité -, met en place un certain nombre de changements ayant un impact sur le SEO. D’ores et déjà nous pouvons noter l’intérêt relancé pour les balises « rel= »author » » et « rel= »publisher » », l’importance du profil social sur les réseaux sociaux comme facteur de positionnement, et enfin la restriction d’accès aux données de référents mots clés des utilisateurs connectés via leur compte Google qui deviennent indisponibles (not provided) via les outils de mesure d’audience.

En terme de SEO, la recherche universelle prend de plus en plus de place dans les SERP (pages de résultats de recherche) de Google avec des résultats locaux de plus en plus visibles. Les résultats issus des sites de vidéo comme Youtube augmentent sans cesse dans les pages de résultats, et surtout comme source importante de trafic pour certains sites qui ont réussi à se positionner via ce canal de diffusion de contenu.

Plus largement, nous pouvons penser que les résultats de recherche se différencieront encore plus que maintenant via le critère du terminal de recherche utilisé. Nous obtiendrons des résultats différents si on utilise son PC, un smartphone ou une tablette. Cette observation est basée sur le fait que les consommateurs ont des attentes et intentions différentes en fonction du périphérique qu’ils utilisent et du lieu où ils sont censés les utiliser, et que les moteurs de recherche ont appris à repérer afin d’adapter leurs réponses aux requêtes.

Et les tendances 2012 en webmarketing ?


Nous allons assister enfin à la convergence du social, du local et du mobile, dite SOLOMO, qui est déjà bien engagée aux USA. La multiplication des terminaux mobiles (smartphones et tablettes) reliés à internet et les nouvelles applications permettant l’utilisation de la géolocalisation vont connaître une croissance importante qui s’appuiera sur les nouveaux comportements sociaux des consommateurs.

Les QRCodes, par exemple, devraient encore plus se populariser et voir leur application augmenter. Le « street marketing » s’en est emparé depuis leur apparition il y a quelques années et l’utilise parfois comme moyen d’expression artistique. L’importance prise par l’internet mobile va permettre de capter le mobinaute dans son environnement physique et de lui proposer facilement un contenu numérique.

En vogue aux USA, surfant sur le succès du mobile et du m-commerce, le m-couponing devrait aussi faire sa place dans les habitudes des consommateurs et donc des marketeurs. L’email marketing continuera d’être un vecteur de communication important mais trop souvent mal exploité et parfois oublié. Pourtant des analystes prévoient toujours une hausse de son utilisation dans les années à venir. Une étude ContactLab a démontré que les réseaux sociaux et l’e-mail marketing sont complémentaires.

Nous notons aussi la part de plus en plus importante et primordiale des outils de mesure et d’analyse (analytics). En effet chaque application y va de son service analytics. La multiplication des sources de trafic est telle qu’il est nécessaire de mesurer précisément l’efficacité des actions effectuées afin d’utiliser les ressources de l’entreprise à bon escient. Enfin la gestion de l’e-réputation des entreprises va également prendre une place de plus en plus importante dans les stratégies webmarketing, de pair avec le management social des consommateurs (Social-CRM).

Et si cela arrivait en 2012 ?


Enfin, va t’on bientôt pouvoir dialoguer de vive voix avec Google* ? En effet, si l’on prend l’exemple de Siri, cet étonnant système de recherche vocale en langage naturel qui délivre des réponses souvent pertinentes sur l’iPhone 4S d’Apple, nous pouvons nous prendre à rêver d’interroger oralement notre moteur de recherche {préféré/détesté} et que celui-ci nous réponde « Après analyse de votre demande, de votre historique de navigation de ces 5 dernières années et suivant vos divers échanges sur les réseaux sociaux, nous vous conseillons le site xyz qui devrait répondre à votre question… »

* La recherche vocale existe déjà sous Chrome, le système d’exploitation maison de Google, et pour certains terminaux mobiles.

3 réponses de “Les tendances 2012 en référencement et en Webmarketing”

  1. Chris janvier 11, 2012 à 1:03 #

    Merci JM,

    J’aime beaucoup la conclusion et même si Google ne nous le prononce pas encore de vive voix, c’est pourtant la tendance en effet avec des résultats basés de plus en plus sur notre historique. Reste à indiquer notre humeur et il pourra nous indiquer la salle de boxe ou celle de Yoga en recherche locale :).
    Tous les ans nous avons notre lot de surprises et c’est d’ailleurs ce qui apporte un intérêt au métier de webmarketing…
    Reste à trouver du temps pour tout tester, tout contrôler, ou au moins faire les bons choix.

    • Consultant SEO Paris janvier 11, 2012 à 5:21 #

      Pour rebondir sur la personnalisation des résultats, Google vient d’annoncer ces derniers jours la recherche qui intégrera, pour les utilisateurs connectés via leur compte Google, des résultats provenant des éléments de Google+ (posts et photos), mais aussi la présence de profils dans les pages de résultats.
      Si vous êtes connectés mais que vous ne voulez pas voir des résultats personnels, il y aura un interrupteur visible, en haut et à droite de la page de résultats.
      Il suffira d’un simple clic pour voir apparaître une page de résultats classique où n’apparaîtront aucun résultat issu de vos amis, aucune information privée, et aucune personnalisation de vos résultats basée sur votre historique web.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Google bouleverse le monde du SEO | VisibleSite - mars 26, 2012

    [...] La nouveauté est la plus grande intégration de la recherche sémantique, afin d’apporter une réponse en langage naturel. J’avais déjà parlé de cette évolution possible dans mon article sur les prévisions et tendances 2012. [...]

Laissez un commentaire